MEMB

Museo Etnologico Monza e Brianza - il nuovo sito del MEMB ├Ę in fase di aggiornamento

Franšais

30 giugno 2016

LE FLEUVE LAMBRO

Le Lambro nait dans la localité de Menaresta dans la municipalité de Magreglio à 942 m d’altitude et l’histoire de beaucoup de pays, des Monts de la Valassina jusqu’au Naviglio de la Martesana se dénoue sur son cours.
Le fleuve fut toujours considéré comme un bien précieux à protéger de l’incurie et les abus des gens pour maintenir le fleuve comme patrimoine culturel. La surveillance du fleuve en 1765 était attribuée à deux gardiens, appelés  « campari » ; un d’eux devait vigiler sur le fleuve à partir de sa sortie des lacs de Pusiano Alserio, à travers le Pontenuovo di Merone, jusqu’à la municipalité de Crescenzago. Le deuxième contrôlait le cours du fleuve depuis ce territoire jusqu’à sa jonction avec  le Po. Chaque ans un « Camparo », avant le jour de la Vierge Marie en Mars, devait contrôler les sources du fleuve pour s’assurer qu’elles soient propres et qu’elles déversent la juste quantité d’eau.
Le fleuve Lambro a été utilisé pour l’irrigation, l’agriculture et il y a pour défendre le château Visconteo de Monza. Mais son rôle le plus important était l’utilisation de ses eaux pour alimenter les industries. Depuis la source jusqu’au Naviglio le fleuve a donné naissance à plusieurs industries: textiles de coton, teintures, entreprises de constructions de chapeaux, pressoirs et moulins à l’huile.
L’activité économique de la zone bien que florissante, a du pourtant constamment combattre contre un fleuve dont la quantité d’eaux changeait constamment.

Photogallery

Vai a pagina

di 1