MEMB

Museo Etnologico Monza e Brianza - il nuovo sito del MEMB ├Ę in fase di aggiornamento

Franšais

30 giugno 2016

ENERGIE HYDRAULIQUE

La première roue hydraulique, appelé « mulino greco » (le moulin grec), était placée horizontalement aux milieux du cours d’eau qui poussait les pelles. L’énergie produite était très limitée, donc on changeât la position de la roue d’horizontale à verticale. La roue, avec son mouvement circulaire crée par le mouvement des eaux transmettait le mouvement à un arbre placé au centre, et ce mouvement, à travers des engrenages, était transformé dans le mouvement circulaire d’un autre arbre qui faisait tourner la maul de pierre. Le moulin à farine, le maul était fait de deux gros disques de pierre placé horizontalement, le disque supérieur tournant sûr celui inferieur qui lui était fixe ; entre les deux disques, appelés « palmenti », au travers de la « tramoggia » tombait les graine qui étaient transformées en farine. Dans le moulin à l’huile, la maul de pierre tournait verticalement à l’intérieur d’un container dans lequel la « tramoggia » versait les graines pour les presser.
A partir de l’ans 1000 ce style de moulin se rependît dans toute l’Europe, et nous pouvons le considéré comme la première machine inventée par l’homme, et pour laquelle l’homme a étudier un fonctionnement optimisé, utilisant l’eau qui est un élément toujours présent dans la nature,  et qui est toujours réutilisable. Aux cours des siècles  le système du moulin à roue hydraulique fût utilisé non seulement pour moudre le grain et produire de l’huile mais aussi pour faire fonctionner les scieries, et pour la création de vêtements, pour la production de papier, pour fondre les métaux, pour les armes et ustensiles de travail.
Il y a deux types de moulins : celui de montagne, avec l’eau qui arrive d’un point plus haut  et il est appelé « per di sopra », et celui de plaine di avec les eaux qui cours en plaine, appelé « per di sotto ». La roue était construite en bois ou en fer avec des pelles qui parfois étaient remplacées par des petites caisses qui se remplissant d’eau, avec leur poids augmentaient la force circulaire de la roue.

Photogallery

Vai a pagina

di 1